Bourses et appels à projets

Bourses d’études

Le programme de bourse Excellence-Major

Les bourses Excellence-Major sont attribuées sur des critères d’excellence à des bacheliers étrangers issus du réseau des lycées français du monde afin qu’ils puissent poursuivre des études de haut niveau en France.

Piloté par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), le programme alloue chaque année environ 200 bourses. Au total, ce sont plus de 800 étudiants, de près de 80 nationalités différentes, qui sont soutenus pendant cinq années d’études exigeantes en France (généralement jusqu’au niveau Master 2).

Le programme de bourse de Master Rifaa Al Tahtawi

Le programme de bourses Rifaa Al Tahtawi permet chaque année de soutenir des étudiants égyptiens pour poursuivre leurs études de Master (deuxième année) en France.
Plus de 200 étudiantes et étudiants postulent chaque année, de toutes les universités égyptiennes et internationales en Egypte, en particulier celles et ceux des filières françaises et de l’Université française d’Egypte (UFE).

La bourse Tahtawi s’adresse aux étudiantes et étudiants égyptiens souhaitant poursuivre leurs études en deuxième année de Master (M2), la cinquième année d’études supérieures, dans un établissement d’enseignement supérieur en France. Ils ont la possibilité de partir étudier dans des programmes enseignés en français ou en anglais.
La bourse est ouverte à tous les étudiants égyptiens, en cours d’études ou diplômés, qui peuvent justifier de quatre années d’études supérieures en Egypte.

Les lauréats bénéficient d’une allocation mensuelle de 700 euros pendant dix mois, d’une dispense des droits d’inscription dans les établissements publics dans la limite de 5 000 euros, d’une aide à la réservation de logement en résidence universitaire et de la prise en charge de la couverture sociale (sécurité sociale et assurance maladie).

L’appel à candidature est ouvert chaque année de mars à avril.

Le programme de bourse d’excellence Eiffel

Développé par le ministère en charge des affaires étrangères, le programme de bourses d’excellence Eiffel permet chaque année de former les futurs décideurs étrangers, des secteurs publics et privés, dans des domaines prioritaires en sciences et techniques et sciences humaines et sociales.

Les lauréats sont soutenus pendant 12 à 36 mois dans des formations diplômantes en France au niveau Master et en Doctorat. Les candidatures sont présentées exclusivement par les établissements d’enseignement supérieur français.

 

Prochain appel en 2023

Appel à candidatures pour des bourses de mobilité exceptionnelles de l’Ambassade de France en Egypte

L’Ambassade de France en Egypte propose un programme exceptionnel de bourses de courts séjours scientifiques en France au bénéfice de chercheurs égyptiens (doctorants et postdoctorants). Chaque bourse sera attribuée pour une durée de 1 à 2 mois à compter du 1er novembre 2022 (retour maximum prévu pour le 31 décembre 2022). Chaque bourse comprend la prise en charge du transport, une couverture sociale et du coût de la vie en France.

 

Date limite de candidature : 21 septembre 2022

Le programme de PHC IMHOTEP

Le Partenariat Hubert Curien (PHC) Imhotep est un programme franco-égyptien de soutien à la mobilité des chercheuses et chercheurs.

Il est mis en œuvre en Egypte par l’Academy of Scientific Research and Technology (ASRT) du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et en France par les Ministères de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

Chaque année, L’ambassade de France en Égypte et l’ASRT sélectionnent jusqu’à une quinzaine de nouveaux projets soutenus pour une durée de 2 ans.

 

Prochain appel en 2023

Le programme des bourses de doctorat cofinancées par L’Ambassade de France en République Arabe d’Égypte et l’Agence Universitaire de la Francophonie

L’Ambassade de France et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) proposent un programme de bourses de courts séjours scientifiques en France au bénéfice de jeunes chercheurs égyptiens (bourses doctorales) inscrits en thèse dans les universités publiques et privées et les centres de recherche égyptiens membres de l’AUF. Chaque bourse sera attribuée pour une durée de 12 mois durant un maximum de trois ans de thèse, à raison de 4 à 6 mois par an. Les lauréats sont fortement encouragés à effectuer leur thèse en cotutelle — c’est-à-dire de s’inscrire en doctorat en Égypte et en France afin d’obtenir un double diplôme — dans la mesure où priorité sera donnée à ces projets. Chaque bourse comprend la prise en charge du transport, une couverture sociale et du coût de la vie en France.

Prochain appel en 2023

Le programme de bourse de recherche en doctorat de l’Ambassade de France en Egypte et de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire Programme FFAR

L’Ambassade de France en Egypte et l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (Ifao) offrent une bourse de recherche en doctorat de trois ans à un étudiant de nationalité égyptienne, grâce à la contribution du Fonds Français pour l’Archéologie et la Recherche (FFAR). Cette bourse doctorale donne droit à une allocation mensuelle de 1 500 euros environ pendant trois ans pour la préparation d’une thèse de doctorat dans une université française.

La bourse s’inscrit dans un des champs disciplinaires suivants : archéologie, égyptologie, histoire de l’Égypte, philologie, histoire de l’art.

 

Appel clôturé

Le programme de bourse de recherche de l’Ambassade de France en Egypte et le STDF (Science and technology development fund)

L’Ambassade de France et le STDF offrent des bourses aux chercheurs égyptiens pour financer des séjours scientifiques de 6 mois dans un laboratoire français.

La bourse est d’environ 1 700 € par mois et couvre les billets d’avion, les assurances et les frais de séjour en France.

 

Prochain appel en 2023

Le programme Gaston Wiet Bourse de recherche en post-doctorat de l’Ambassade de France en Egypte et de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire

L’Ambassade de France en Egypte et l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (IFAO) offrent une bourse de recherche en post doctorat non renouvelable à un chercheur de nationalité égyptienne. Cette bourse postdoctorale donne droit à une allocation mensuelle d’environ 1 700 euros pendant six mois pour un séjour de recherche dans un laboratoire d’accueil français, suivi d’un accueil à l’IFAO pendant un an avec une allocation mensuelle de 3 500 EGP.

La bourse s’inscrit dans un des champs disciplinaires de l’Ifao suivants : archéologie, philologie, histoire, histoire de l’art. Le projet de recherche doit porter sur l’Egypte depuis la Préhistoire au milieu du XXe siècle.

 

Prochain appel en 2023

Le programme d’Excellence des bourses d’études pour religieux 2022

Ce programme du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) finance des bourses d’études, longues et courtes, dans les matières pertinentes (histoire, sociologie, philosophie, théologie…), en priorité de niveaux master et doctorat, ou de niveau licence selon la qualité des dossiers.
Le programme de bourses d’étude est ouvert à la fois à des religieux ou futurs cadres religieux francophones amenés à exercer des responsabilités au sein d’une institution religieuse, et à des étudiants francophones ayant un projet d’études en sciences humaines en lien avec les sciences religieuses (histoire, sociologie, philosophie…).

 

Prochain appel en 2023

Le secteur éducatif du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Egypte propose quelques bourses à destination des enseignants de et en français dans les établissements scolaires publics et privés égyptiens ou dans certains centres de Français Langue Etrangère ainsi que pour des doctorants et post-doctorants des facultés de pédagogie, de langue et littérature françaises, de traduction et de linguistique des universités publiques et privées égyptiennes.

 

Programme de bourse de courte durée – Formation CAVILAM

Des bourses linguistiques et méthodologiques de courte durée sont mises en place durant la période estivale et couvrent la prise en charge des coûts d’une formation de 2 à 4 semaines au CAVILAM, du transport entre l’Egypte et le CAVILAM, de l’hébergement sur place pendant la durée de la formation et du visa pour les enseignants des établissements scolaires et des centres de Français Langue Etrangère partenaires ou les doctorants et post-doctorants des départements d’études françaises des universités publiques et privées égyptiennes (facultés de Pédagogie, de Lettres, de Langue, de Traduction et de Linguistique).

 

Programme de bourse de courte durée – Recherche doctorale ou postdoctorale

Des bourses de recherche doctorale et postdoctorale sont mises en place en été ou en automne pour les doctorants et post-doctorants des départements d’études françaises des universités publiques et privées égyptiennes et couvrent la prise en charge des coûts de l’allocation mensuelle de Séjour Scientifique de Haut Niveau (SSHN) permettant la prise en charge par l’allocataire de son séjour en France d’une durée de un mois dans une université française l’ayant invitée ainsi que les frais de transport entre l’Egypte et la France, et du visa.

Appel à projets

Ce prix marque l’attachement de l’Ambassade de France et de l’Institut français d’Egypte à soutenir chaque année une initiative innovante pour l’égalité entre les femmes et les hommes en Egypte. Le prix de 5 000 € attribué tous les ans à une structure ou à une association égyptienne installée en Egypte, permet un soutien de la société civile. Allant de la sensibilisation à grande échelle aux formations professionnelles locales, en passant par des programmes pour lutter contre les violences basées sur le genre, les projets soutenus chaque année, qu’ils soient à l’échelle nationale ou locale, sont tous d’une très grande diversité. Tous promeuvent l’égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine social, économique ou professionnel et l’autonomisation des femmes.

L’appel à projet est lancé tous les ans au début du mois de février. Après une première sélection, les cinq associations ou structures finalistes sélectionnées passent un entretien avec le comité de sélection. Le projet gagnant est annoncé lors de la soirée organisée par l’Ambassade de France et l’Institut français d’Egypte à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars.

Le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France en Egypte lance un appel à projets visant à mobiliser de jeunes élèves du réseau des écoles bilingues labellisées par le Label France Education afin qu’ils prennent soin de leur environnement, en proposant des actions permettant de mettre fin à l’utilisation du plastique à usage unique.

Cet appel à projets est ouvert aux associations et ONG égyptiennes installées en Égypte. L’association ou l’ONG retenue sera chargée de mettre en place un concours pour les élèves, âgés de 6 à 11 ans, du réseau des écoles bilingues labellisées par le label France Education situées au Caire et à Alexandrie (33 écoles).

Le montant de la subvention qui sera attribuée à l’association ou l’ONG gagnante est fixé à    7 500 euros. Cette somme devra financer les frais relatifs à l’organisation du concours et à l’attribution des prix aux meilleures classes.

 Date limite de candidature : Lundi 17 octobre à 17h ( heure du Caire)

Le Programme Taha Hussein aide les éditeurs égyptiens à financer la traduction vers l’arabe d’ouvrages en français et dans certains cas leurs productions (livres de bande dessinée ou illustrés traduits du français). Il complète le Programme d’aide à la publication pour la cession de droits de l’Institut français Paris.

L’Institut français d’Égypte invite les éditeurs égyptiens à prendre contact avec le Bureau du livre à l’adresse suivante bureaudulivre@ifegypte.com afin de lui faire part de leurs projets.

Le Programme Taha Hussein concerne tout type d’ouvrage, excepté les manuels scolaires, techniques ou les ouvrages portant sur la vie pratique. Il soutient la traduction de livres dans les domaines de la fiction, des sciences humaines, de la bande dessinée et des littératures jeunesse.

Pour plus d’informations, consultez l’appel à projet.

Le Centre National du Livre (CNL) en France propose  un fond d’aide à la traduction d’ouvrages en français vers les autres langues. Cette aide peut couvrir 40 ou 60 % des coûts de traduction. Les commissions CNL se réunissent 3 fois par an.

La demande est faite par l’éditeur français, en coordination avec l’éditeur égyptien et l’Institut français d’Égypte et l’aide est versée une fois l’ouvrage publié.

La prochaine date limite de dépôt pour une aide du CNL est le 2 novembre 2022 pour la commission de février 2023. L’éditeur égyptien doit avoir préparé son dossier 1 mois avant (début octobre) pour laisser le temps à l’éditeur français de déposer la demande au CNL.

Pour la mise en place d’un dossier et l’opportunité de le présenter au CNL, prendre contact avec le Bureau du livre de l’Institut français d’Égypte.

Contact : bureaudulivre@ifegypte.com

Hany.Hanna@ifegypte.com / Nour.ElNogoumy@ifegypte.com

Pour plus d’informations, consultez l’appel à candidature.

Ouverture de l’appel à candidatures pour le programme de l’INSTITUT FRANÇAIS à la Cité internationale des arts !

Vous êtes artiste, architecte, curateur ou encore artisan ? De nationalité ou résident en Egypte ? Quelle que soit votre discipline, si vous souhaitez développer un projet de recherche ou de création au cœur de Paris, ce projet est fait pour vous !

Les résidences sont d’une durée de trois ou six mois et se dérouleront entre avril 2023 et avril 2024 (sous réserve), à la Cité Internationale des Arts, au cœur de Paris. Les transports internationaux, ainsi qu’un studio – logement, et des allocations de résidence sont prises en charge.

Envoyez nous vos portfolios, CV et projets de résidence à l’adresse culture@ifegypte.com

Dans le cadre de la troisième édition du festival de photographie Cairo Photo Week, l’Institut français d’Egypte s’associe à Photopia et réaffirme son soutien envers les jeunes artistes photographes égyptien•ne•s en leur dédiant une exposition collective.

 

Les artistes souhaitant participer à cette exposition sont invités à envoyer leurs candidatures sous la forme d’un portfolio, d’un CV, une biographie et d’une sélection de deux images accompagnées d’un texte descriptif pour chacune, détaillant notamment les conditions d’exposition souhaitées, avant le 20 décembre 2022, à l’adresse électronique suivante : photoweek@ifegypte.com, avec en objet : « Exposition Impressions »

Calendrier
Ouverture des candidatures : 13 novembre 2022
Date limite pour candidater : 20 décembre 2022
Délibération du jury : 09 janvier 2023
Exposition : 9 février 2023